Décidément, j’adore quand les premiers rayons du soleil frappent de leur lumière mon travail qui sommeille à l’atelier. 6h57.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *