Alors voilà, j’ai été nommé par mon amie Jane Véronique via facebook pour un défi d’une semaine qui consiste à publier chaque jour une de mes photos avec un texte l’accompagnant. Exercice quotidien…
Voici donc LUNDI, le premier jour…

adamo

Eva pris son sac en peau de serpent et s’en alla chercher quelques fleurs pour orner sa chevelure dorée, du rouge à lèvres et quelques bricoles. Adamo, resta au jardin, un peu pensif, pour méditer sur la condition humaine. Il se demandait aussi s’il était vraiment utile de s’habiller. Et comment.
Amoureusement, Eva lui avait laissé une pomme pour son quatre heure, aussi rouge que ses lèvres, mais il n’avait pas faim. Il hésitait bien un peu, mais il n’avait pas faim, vraiment. Mais ne peut-on pas manger aussi par gourmandise ? Adamo préférait le fruit du pêcher mais après tout, une pomme… Il hésitait encore avant de craquer et croquer dans cette chair qui se révèle être, parait-il, le fruit de tous nos tourments. Il était plongé dans ses hésitations lorsqu’Eva revint un peu plus tard avec un singe dans les bras qu’elle avait surnommé Cheeta. Lorsqu’il les vit arriver, Adamo ne put s’empêcher de pousser un long cri qui retentit dans toute la forêt. Finalement, ils adoptèrent l’animal et ils vécurent heureux, sans enfant, dans un immense jardin luxuriant. Jusqu’à l’arrivée du premier voisin de passage.
Dès lors, ils se demandèrent comment vivre heureux, seuls, et sans voisinage. Je crois qu’ils n’ont toujours pas trouver la réponse.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *